Know what you pay.

Aidez-nous à changer la loi

Durant des décennies, les banques et les services de change ont utilisé des frais cachés pour surfacturer les consommateurs sur les transferts à l’international et l’argent de voyage.

L’UE a adopté une nouvelle loi qui contraint tous les fournisseurs de change en Europe à afficher clairement les coûts des paiements internationaux et à mettre fin aux frais cachés pour de bon.

Ce n’est que la première étape. Cette nouvelle loi est une bonne nouvelle pour des millions de retraités, d’expatriés, d’étudiants et d’entreprises qui ont besoin de convertir de l’argent ou de faire des paiements à l’étranger au sein de l’Union européenne. En revanche, ils se feront toujours arnaquer lorsqu’ils enverront, dépenseront et recevront de l’argent en dehors de l’Union européenne.

Le combat n’est pas terminé. Les banques et autres fournisseurs de change ont plus d’un an pour effectuer ces changements. Il ne s’agit que de quelques ajustements, il n’y a donc aucune raison d’attendre aussi longtemps. Demandez leur des comptes. Inscrivez-vous ici pour savoir ce que vous payez lorsque vous envoyez et dépensez de l’argent à l’étranger. #knowwhatyoupay

Banque mondiale


Le principal facteur engendrant des prix élevés est le manque de transparence sur le marché.

Commission européenne


La Commission a connaissance des pratiques rendant difficiles la prise de décisions réfléchies lorsque les consommateurs utilisent des services de conversion de devises. Elle analyse donc les options possibles pour à la fois accroître la transparence et/ou faire en sorte que les frais facturés soient raisonnables.

BEUC


Les consommateurs ont besoin d'avoir accès à des produits financiers simples, transparents et rentables, peu importe s’ils vivent ou non dans l'Union européenne.